Informations pratiques Chili

Aéroport

Nous conseillons aux passagers individuels de faire leur enregistrement en ligne (check-in on line) 30h à 24h avant le départ sur le site de la compagnie opérant leur vol. Pour ce faire, il suffit d’être muni de son numéro de billet et d’indiquer le nom à l’identique du billet. Pour les vols domestiques vous pouvez le faire en téléchargeant l’application pour smartphone de Latam Airlines. En complément, téléchargez l’application Latam Play pour profiter sur certains vols des programmes de films et autres en vol uniquement via le wifi à bord.

Altitude

Nous attirons votre attention sur le fait que certains sites d'intérêt au Nord du Chili se trouvent en altitude. À titre indicatif : San Pedro d'Atacama (2 436m), Geysers El Tatio (4 300m), Lac Chungara dans le Parc National de Lauca (4 600 m)

Artisanat

Le Chili est un pays qui a mis en place une vraie valorisation de son artisanat traditionnel extrêmement riche, notamment par l’action de designers engagés. Le centre culturel GAM à Santiago (gam.cl) organise régulièrement des expositions sur le sujet. Quant aux boutiques du MAP (museo de arte precolombino) ou du Centro cultural Moneda (sous le palais présidentiel), on y trouve le « must » de l’artisanat national (les prix sont à la hauteur de la qualité). Au nord du pays on trouvera plus généralement, des textiles en laine de camélidés, des céramiques inspirées par le design précolombien, des masques et objets usuels en bois de cactus et des articles de vannerie. Au sud, en Patagonie et dans la région des lacs, il s’agira de la production de l’ethnie mapuche (prononcez mapoutché) notamment les fabuleuses pièces d’argenterie (accessoires équestres, bijoux), tissages, articles en cuir, pièces de bois sculpté, poupées et céramiques.

Bagages

1 pièce de 23 kg par personne en soute + 1 bagage à main en cabine. Pensez à conserver sur vous effets et papiers importants (appareil photos, chargeurs, médicaments…).

Boissons

Nombreux et délicieux jus de fruits pressés (ananas, orange, pêche, fraise, melon, pastèque, papaye, chirimoya…) ; les bières et le pisco, boisson nationale du Chili, eau-de-vie obtenue par la distillation de vin de muscat (base du célèbre cocktail Pisco Sour). Par ailleurs, les vins chiliens sont excellents.

Cartes bancaires

Il vous est possible de régler vos achats avec des cartes bancaires. Avec ces cartes, vous pourrez retirer de l'argent dans des distributeurs de billets, qui existent dans la plupart des villes au Chili (affiliés Visa ou Mastercard), à Santiago notamment ne pas retirer de grosse somme et n’utiliser que des sas sécurisés (renseignez-vous auprès de votre banque pour les frais prélevés lors de chaque opération).

Carte posatle

Envoyée de villes desservies par un aéroport, comptez environ 1 semaine. Le timbre (« estampilla ») pour l’Europe coûte 600 pesos (distribué par les boutiques affiliées CorreosChile).

Climat

S'étendant sur près de 4.300 km, le Chili connaît du Nord au Sud des variations climatiques extrêmes. Pour la Patagonie, la saison idéale, car plus clémente au niveau des températures, est l’été austral, soit entre septembre et mars, toutefois dans la même journée selon l’ensoleillement et le vent les températures peuvent varier de 15° (de 5° à 20°). Pour le nord du pays (la région d’Arica, Iquique et San Pedro de Atacama), bien que les variations soient faibles dans l’année, car les précipitations sont quasiment absentes, la période idéale reste l’hiver austral (de juin à septembre) certes il fait plus froid (surtout la nuit) mais les Andes sont normalement dégagées et lumineuses (surtout pour le Parc National de Lauca). Pour l’Ile de Pâques, peu de variation climatique qui, vue sa situation, ne connaît de saison très marquée. La température moyenne est de 22°, les précipitations sont nombreuses toute l’année et le vent reste une composante essentielle de tout séjour sur l’île, permettant de mieux supporter la chaleur estivale (jusqu’à 28° en janvier et février).

Douane

Pour les citoyens français, un passeport valide 6 mois après la date d’entrée. A l’entrée du pays la police des frontières vous imprimera un document DNI, veuillez à le conserver jusqu’à la sortie du territoire. Veillez à faire une photo de vos documents officiels (passeport, permis, cartes bancaires, formulaire migratoire rempli à l’entrée du pays) ainsi en cas de perte ou du vol pour avez rapidement accès aux informations pour les renouveler ou faire opposition. Les douanes chiliennes sont très regardantes, aucun matière organique ne peut rentrer au Chili, par exemple, une contravention peut être payée si après vous avoir fouillé, le douanier découvre une pomme ou un autre fruit dans votre sac. Ne laissez pas par exemple de petits pots de confiture, miel etc… dans votre valise, tout bagage est scanné à Santiago et sera ouvert pour contrôle afin de vérifier si vous ne transportez pas du miel (considéré comme une matière organique, donc interdite). Veuillez consulter avant de partir la page dédiée au Chili sur le site du Quai d’Orsay. Veillez à faire un scan de vos documents officiels –passeport, permis et cartes bancaires- (et photo du formulaire migratoire rempli à l’entrée du pays) ainsi en cas de perte ou du vol pour avez rapidement accès aux informations pour les renouveler ou faire opposition.

Nouvelle réglementation pour les Etats-Unis

Le département d'Etat américain a annoncé le 21 janvier 2016 l'entrée en vigueur de mesures restrictives pour l'entrée ou le transit sur le territoire américain.
Les personnes ayant séjourné en Iran, Irak, Soudan et Syrie depuis le 1er mars 2011 ou possédant la double nationalité de l’un de ces pays devront désormais demander un visa par la voie traditionnelle auprès des représentations consulaires américaines pour entrer sur le territoire américain. Les personnes ayant séjourné en Lybie, Somalie et Yémen, et ne possédant pas la double nationalité, devront également demander un visa par la voie traditionnelle.
Si c’est votre cas, l’obtention d’un visa est donc obligatoire même si vous êtes ressortissants de pays dotés d'un programme d'exemption de visas (ESTA).
Si vous êtes concernés, nous vous invitons à entamer cette démarche le plus rapidement possible car un délai important est à prévoir.
Les règles générales pour obtenir l'ESTA restent inchangées.

Nous vous conseillons l’achat de cadenas TSA car agrées par les autorités douanières ils permettent une ouverture facile en cas de besoin de fouille du bagage (si votre cadenas « traditionnel » est cassé, aucun recours n’est possible).

Eau

Ne buvez jamais de l'eau du robinet, à moins que l’hôtel ne vous spécifie qu’elle est parfaitement potable pour des Européens. Préférez l'eau minérale en bouteille scellée (que vous pourrez acheter dans des boutiques ou stands environnants les hôtels à moindre coût); évitez les glaçons sauf dans les hôtels, restaurants et bars de qualité qui utilisent de l’eau purifiée (notamment ceux de nos circuits en groupes). Si vous achetez des légumes et fruits sur les marchés, veillez à les peler, quels qu’ils soient. Pour les repas inclus dans la pension de nos circuits, si le cas se présente vous pouvez manger les crudités dans problème.

Electricité

Les prises secteurs fournissent du 220 Volts. Prises de courant parfois à fiches plates ou à trois « branches » (emportez une prise-adaptateur).

Gastronomie

Fort d’une longue bande littorale, le Chili est un grand producteur de poissons et fruits de mer. On les retrouve logiquement à table, notamment le saumon, les huitres, les moules, les coquilles St Jacques et le fameux ceviche, copié des voisins Péruviens. La viande grillée de bœuf ou d’agneau est omniprésente, notamment en Patagonie. La cuisson : bleu = « vuelta y vuelta » (prononcez vouelta), saignant = « jugoso » (rougosso), à point = « a punto » (pounto). La parrillada est un barbecue avec une sélection de viandes, l’asado est une cuisson au sol à la braise.

Horaires

Le changement d'heure au Chili se produit à la mi-mars et à la mi-octobre. L'heure d'hiver (de mi-octobre à mi-mars) est en retard de 3h sur le méridien de Greenwich (GMT -3), c'est-à-dire de 4h sur l'horaire d'hiver français. Lorsqu'il est 12h00 à Paris, il est 8h00 à Santiago. L'heure d'été (de mi-mars à mi-octobre) est en retard de 5h sur le méridien de Greenwich (GMT -4), c'est-à-dire de 5h sur l'horaire d'été français. Lorsqu'il est 12h00 à Paris, il est 7h00 à Santiago. L’ïle de Pâques est en retard de 2h par rapport à Santiago (de mars à octobre lorsqu’il est 12h à Paris il est 4h à Hanga Roa).

Ile de Pâques 

Le séjour est désormais limité à 30 jours. Avant l’embarquement à Santiago devra être rempli le formulaire d’entrée ou « Formulario Único de Ingreso (FUI) », présenté le billet électronique pour prouver son vol retour ainsi que le bon de réservation (« voucher »)  de l’hôtel sur place. C’est pourquoi la durée de présentation à l’aéroport avant le départ, est avancée à 3h.

Location de voiture

Détails et conditions de location Europcar Chili

Le tarif inclut : le kilométrage illimité, la TVA 19%, l’assurance CDW (couverture du véhicule loué, de celui du tiers et responsabilité civile de 20 000 USD maximum) sans franchise en cas d’accident pour tous les véhicules -sauf 1 000 USD pour le 4X4 en cas de tonneau- et pour tous les véhicules franchise 1 800 USD en cas de vol.

Le tarif n'inclut pas (payable sur place) : les assurances PAI (personne transportée / maximum 21 000 USD de couverture par siège occupé en cas de décès ou invalidité permanente, 2 100USD de couverture médicale) 3 US$ HT/jour, SARA (vol des accessoires du véhicule) 7 US$ HT/jour et SLI 24 US$ HT/jour (extension de la couverture de responsabilité civile à 115 000 US$) la taxe aéroportuaire 8% HT uniquement si le véhicule est pris à l'aéroport, le GPS 17 USD/jour HT, les frais d’abandon (par exemple Puerto Natales / Punta Arenas 190 USD HT).

Notes et conditions : Age requis 22 ans, caution CB exigée (hors Visa Electron et Mastercard Maestro), 2ème et 3ème chauffeur inscrit au contrat de location sans frais (mais avec nouvelle caution CB).

Médicaments

Si vous suivez un traitement spécifique, emportez votre propre stock. Munissez-vous également d'une trousse à pharmacie contenant des médicaments d'usage courant (pansements, désinfectant, aspirine, médicaments contre les dérangements intestinaux, contre les fièvres…).

Métro

A Santiago, le métro est sûr (des pickpockets toutefois), efficace et économique. Evitez les heures de pointe.

Monnaie et change

L’Euro est aujourd’hui correctement et facilement changé (cela reste toutefois plus difficile pour les chèques de voyage qu’il vaut toujours mieux acheter en US $). Changez toujours sur place contre la monnaie locale, n’opérez pas vos paiements en dollar ou en euro. Attention ! ne jamais changer de grandes sommes à la fois et rester discret (surtout à Santiago), n’acceptez pas de billets trop abîmés et ne changez pas dans la rue. A titre indicatif, 100 pesos chiliens = 0.15 €. En dehors des banques à Santiago, il est difficile ou impossible de changer des travellers cheques en province.

Photos

Pour le nord du pays, prévoyez des housses de protection pour votre matériel. Attention : les Andins n'aiment pas être photographiés, et ce pour deux raisons : vol d'une partie de l'âme ou rites sorciers, donc préférez l'utilisation du zoom ou obtenez leur accord; dans tous les cas ne monnayez pas vos photos, et plus particulièrement celles avec les enfants.

Pourboires

Ils sont de rigueur et récompensent un service rendu de bonne qualité. Pour les circuits organisés en groupes, c'est l'accompagnateur qui centralise les pourboires destinés à remercier les guides et les chauffeurs (2 à 3 EUR/personne/jour). Au restaurant, il est d'usage de laisser 10% de la note en pourboire si le service n’est pas inclus sur votre addition.

Santé

Aucune vaccination particulière n'est exigée à l'entrée du pays. Il est prudent de vérifier la validité des vaccins de Diphtérie, Tétanos et Polio ou les hépatites.

Savoir-vivre

Les Chiliens sont des gens charmants, francophiles qui seront toujours prêts à vous aider au quotidien durant votre voyage. Montrez des signes d’impatience et d’énervement ne conduiront à rien, restez courtois en toute occasion, votre rapport aux autres en sera bénéficiaire. N’abordez jamais la thématique politique, sur la dictature Pinochet sans que votre interlocuteur, guide, chauffeur ou autre personne ne vous y invite ou aborde le sujet lui-même. Soyez très respectueux des populations indigènes dans des zones rurales parfois reculées (Atacamenos au nord, Mapuches au sud, Rapanuis sur l’île de Pâques), qui n’ont pas les mêmes sensibilités ou  les mêmes traditions que nous. Faites un effort en parlant quelques mots d’espagnol, même maladroitement, ce sera toujours très apprécié, un lexique dans votre carnet de voyage vous y aidera.

Sécurité

Le Chili est l’un des pays les plus sûrs d’Amérique Latine, toutefois à Santiago et dans les grandes villes du nord, faites attention à vos effets personnels (le plus simple est de laisser dans vos valises fermées à clefs, vos effets de valeur (argent, CB, billets, passeports etc…) et ne partir qu’avec l’argent nécessaire pour la journée. Évitez les ruelles peu fréquentées et les promenades nocturnes.

Télécommunications

Le wifi est très développé au Chili, pour demander le code d’accès (« cual es la clave ou la contraseña ? » - prononcez coual ès la clavé ou contraségna). Evitez de vous connecter sur les réseaux non sécurisés, notamment dans les aéroports. Si vous ne souhaitez pas utiliser votre smartphone, vous pouvez vous rendre dans un « centre internet », tous équipés de cabines téléphoniques avec compteur. Pour téléphoner de la France vers le Chili, composer le 00 + 56 + l'indicatif de la ville + le numéro de votre correspondant. Pour téléphoner du Chili vers la France, composer le 00 + 33 + le numéro de votre correspondant sans le 0.

Vêtements

Sans prévoir de grosses chaussures de randonnée, préférez des semelles « en relief ». Prévoyez des vêtements très chauds (les polaires restent idéales car légères et efficaces) pour la Patagonie, ainsi qu’un vêtement imperméable coupe-vent. Pour le nord du pays prévoyez des vêtements plus légers pour la journée sous le soleil. Pour l’île de Pâques, des vêtements d’été. Aucun bijou en voyage, quel qu’il soit, même « faux » et anodin pour vous !

Zones fragiles

Le Chili est une zone fragile par essence à cause de sa position longiligne coincée entre la cordillère des Andes et le Pacifique. Cet immense territoire présente de nombreuses zones fragilisées qui s’aggravent avec le réchauffement climatique. Hors de la région des lacs (entre Temuco et l’ile de Chiloé) qui n’a aucun souci de pluviométrie, la majorité du territoire se situe en zone désertique (du nord de Santiago à la frontière avec le Pérou et la Bolivie). La Patagonie au sud, bien que plus arrosée que sa voisine argentine de l’autre côté de la cordillère, reste une terre aride aux sols pauvres avec une alimentation en eau dépendant de la fonte des glaciers qui reculent d’année en année mais aussi une végétation qui doit lutter contre des vents puissants. L’île de Pâques, considérant  est la zone où vous devrez être le plus précautionneux durant votre voyage. Ainsi soyez vigilant quant à l’impact de votre visite de ces zones et respectueux de leur écosystème fragile par essence. Contrôlez votre consommation d’eau (éviter les bains, réduire le temps sous la douche, limiter les chasses d’eau etc…) et ne jetez rien hors des poubelles, notamment en randonnée, tout en respectant les consignes de tri quand il y en a. La majorité des aliments sont importés en avion, concourrez à réduire ce volume en veillant à ne jamais gaspiller, lors d’un repas buffet par exemple. Les portions sont très généreuses en règle générale dans les restaurants chiliens. Préférez l’utilisation de pastilles type Micropur pour purifier votre eau en utilisant une gourde, afin de réduire la consommation de bouteilles en plastique.

Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question ?

Contactez-nous au 01 53 63 13 40